Notre mini-trip à Québec

Nous avons mis nos espadrilles, sorti trotinette et skate et avons fait un tour dans notre quartier. La ville est tellement belle dans sa tranquilité et les entreprises l’ont revêtue de magnifiques couleurs. Comme une image vaut mille mots, je vous joint les photos que j’ai fait de notre visite.

Quartier Petit Champlain…

Le Vieux Québec et son château…

Le fleuve Saint-Laurent et son port…

Route des ponts couverts

Cette année, nous avons pris la décision de parcourir le Québec à la recherche de ses richesses ancestrales. J’ai toujours eu de l’affection pour nos ponts couverts, nos vieilles granges et nos superbes églises.

Ce weekend, nous avons fait le plein d’essence, embarqué un lunch et nos caméras. À la manière de nos parents quand nous étions petits, nous avons fait un tour de « char ». À aussi peu d’une heure de Québec dans la belle région de Chaudière-Appalache, notre trip nous à amené au pont Saint-André.

Les premiers ponts couverts sont apparus dans les années 1800. Ils étaient faciles à construire par les menuisiers des villages et les matériaux étaient disponibles sur place. Il est dit que c’est parce que les ponts étaient etaient contruits en bois, que les menuisiers ont décidé de les recouvrir d’un toit. Au Québec, il reste encore 90 ponts couverts.

Le pont Saint-André se situe dans la municipalité de Saint-Sylvestre. Il a été bâtit en 1937 et il enjambe la rivière Filkars. Pour s’y rendre nous avons pris l’un de nos chemins préférés, le chemin Graig.

Pont couvert de Saint-André

À plus ou moins 15 minutes de notre premier arrêt, nous avons trouvé notre deuxième pont, le Pont Rouge de Sainte-Agathe-de-Lotbinière. Bâtit en 1928, il est classé immeuble patrimonial.

Le Pont Rouge aussi appelé Reed Mill, de près de 40 mètres de long, enjambe la rivière Palmer. Dès que nous avons passé le pont à 5 minutes de là, se trouve le parc des Chutes-de-Sainte-Agathe. N’étant pas ouvert en hiver, il est tout de même possible d’accéder au sentiers depuis la route pour avoir une vue exceptionnelle sur les chutes de la rivière et sur le pont. Endroit par excellence pour se raffraichir en été pas trop loin de la ville.

Références:

Tapis blanc au Cap Tourmente

La Réserve nationale de faune du Cap-Tourmente, nous offre de passer un bon moment dans la nature à 50 minutes de la Ville de Québec. Les amateurs d’ornithologie seront choyés. Nous avons eu la chance de passer un très bel après-midi au soleil.

Pour aussi peu que 4$ par personne, la Réserve a mise à notre disposition un circuit de mangeoires qui nous permet de faire l’observation d’une belle variété d’oiseaux et de petits animaux. La randonnée est sur neige damée, ce qui nous permet de ne pas s’encombrer de raquettes. Vous pouvez aussi y aller accompagné de votre chien.

https://www.canada.ca/fr/environnement-changement-climatique/services/reserves-nationales-faune/existantes/cap-tourmente/depliant.html

La formation en pointe exceptionnelle entre la montagne et le fleuve, crée un milieu propice à la vue de magnifiques points de vue. Au bout du sentier, vous aurez la chance de faire une halte à la chaleur dans une ancienne cabane à sucre. Le printemps s’en vient rapidement, profitez de ce bel endroit pour aller prendre l’air.

%d blogueurs aiment cette page :